L'aïkido traditionnel, au dojo de Toulouse, est un art martial japonais...

... imprégné de philosophie orientale (yin-yang, omote-ura) qui est enseignée dans notre dojo 31500

Aïkido 31 vous explique un concept oriental connu (ou croyant l'être) du monde des ars martiaux : le jeu du Yin-Yang

Un oriental ne dit jamais "yin et yang" car l'un n'existe pas sans l'autre, il parlera de "yin-yang" c'est-à-dire deux aspects d'une même chose. Comme en aïkido on ne créé jamais la dualité, au contraire on recherche l'unité.


Symboles, Hotou, Taïki, inhérents à l'aïkido pratiqué à Toulouse et Castanet-Tolosan

Les symboles du Hotou (utilisé d'une manière "design" dans le logo ci-contre) ou du Taïki sont utilisés par les pratiquants d'aïkido, puisque ces derniers traduisent les enseignements et les bases de notre discipline martiale.

Philosophie et symboles orientaux

Pour en savoir plus

Le néophyte croit généralement qu'il vaut mieux avoir un maitre japonais car ce dernier maitrise mieux sa propre culture.

Totalement faux : En général ce mythe rend d'ailleurs le néophyte trop crédule dangereusement exposé aux escrocs en tous genres.

Inversons le phénomène : notre culture occidentale a beau avoir produit la physique quantique, bien peu d'occidentaux dans la vie de tous les jours maitrisent cette discipline... Même chose en aïkido et comme dans tous les arts orientaux...